Le blog d'Hélène Bodenez 

 

IMGP9201 2Raison garder


31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 13:09

euthanasie_3.pngeuthanasie_injection-sedative.png

   

  Époque contrastée que la nôtre ! On s’émeut ces jours-ci qu’un magnifique berger allemand puisse être euthanasié abusivement. Un quotidien, La Dépêche, prête même ses colonnes pour lancer un appel à adoption. Mais nous serions 91% à vouloir que la loi autorise l’euthanasie active pour nos proches incurables qui en feraient explicitement la demande. Le magazine Grazia de mode, de beauté et de luxe, n’a-t-il pas en mars dernier commandé à l’agence Harris Interactive un sondage intitulé les Français et l’euthanasie dont les conclusions iraient dans ce sens ? On frôle le plébiscite.

 

  1787 individus ont été interrogés pour cette enquête d’opinion sur trois petits jours et cet échantillon, même s’il a été augmenté de plus de sept cents individus par rapport au sondage de deux jours d’août 2011, représenterait l’ensemble de la population française. Qui va croire cela ? Comme le logiciel Power Point, les tableaux bariolés de l’Institut Harris ou ses affriolants camemberts aux couleurs vertes ou rouges, affichent des résultats dont la justesse suscite quelques interrogations. Ces schémas simplificateurs ne sont peut-être pas loin de nous rendre stupides en nous faisant admettre un peu trop vite ce qui pourrait bien relever de la manipulation mentale. N’en déplaise aux raisonnables, le chiffre mirifique de 91% a  été lancé eneuthanasieharris.png pâture à la presse qui s’est naturellement jetée dessus comme argent comptant pour faire rebondir efficacement un certain nullement démontré. 

 

Tant de catholiques pro euthanasie ?

 

  Un détail de taille laisse pourtant planer des incertitudes. Un des tableaux de résultats fait état des différences selon les pratiques religieuses. Ils ne seraient que 7% de catholiques à dire non à cette euthanasie dite active. Pas de colonnes concernant les catholiques messalisants. Bien sûr, le chiffre augmente sensiblement s’il s'agit de catholiques pratiquants mais l’on a du mal à admettre qu’il n’y en ait que 27% à se déclarer contre l’euthanasie active soit « l’administration de produits accélérant la mort du patient ». Si ce chiffre fleure bon le faux, que dire alors des autres ? Aux autres questions annexes qui sélectionnent leurs réponses selon les mêmes modes d’appartenance religieuse, pratiquants et non pratiquants, l’on reste pantois devant les chiffres obtenus. L'on voudrait s’attarder sur ces catholiques interrogés acquis à la cause des pro-euthanasie.

 

  Mais l’on connaît l’art des sondages, et si l’on faisait un sondage de plus sur les sondages eux-mêmes, nul doute qu’on verrait que dans l’esprit des Français les sondages sont largement vus comme créant l’opinion, l’influençant pour ne pas dire manipulant les foules. Celui de Harris Interactive n’échapperait sans doute pas à cette suspicion grandissante. Il serait par conséquent dramatiquement léger de s’appuyer sur de semblables études pour bouleverser un pan majeur de la loi française et autoriser ce qui ne s’apparente ni plus ni moins qu’à un droit de tuer transgressif.

 

  Certains regrettent que le Président de la République avance de manière timorée sur cette question, qu’en faisant appel au professeur Sicard François Hollande fasse la part belle aux proches de « la théologie morale catholique ». C’est une fois de plus méconnaître les catholiques. Quand ils défendent la vie, les catholiques sont tout sauf communautaristes, se fondent moins sur des arguments religieux que sur des arguments dits de loi naturelle. Le « Tu ne tueras point », l’interdit de meurtre donné dans la loi mosaïque, est certes un don divin mais il l’est pour tout homme, pas seulement pour les croyants. L’interdit revêt un caractère universel. Recevant la loi et le législateur, les hommes se constituent en peuple. La loi revêt donc également un caractère social.

 

Qui nous fera voir le bonheur ?

 

   Ce n’est pas un mince paradoxe que de voir tant de pays transgresser un fondement majeur de toute société, de balayer d’un revers de main les « maudites questions éternelles », maudites questions essentielles, qui ont suscité tant de développements subtils et profonds dignes de l’esprit humain pour faire valoir la dignité de la personne humaine. À quoi croit-on après la mort ? Quel est ce rivage d’un pays inexploré dont nul voyageur n’est revenu ? La mort n’est-elle que délivrance des souffrances de ce monde-ci ? une fuite ? un sommeil ? L’Au-delà, comme on se plaît à caractériser ce passage inévitable vers un autre monde, est-il vide ? Plongera-t-on vers rien ou quelque chose ? Ce corps voué à la putréfaction reprendra-t-il vie ? L’âme existe-t-elle ? Meurt-elle quand le corps meurt ? ou subsiste-t-elle ? est-elle immortelle ? Un esprit source de notre esprit nous fera-t-il voir le bonheur ? La neutralité laïque que notre pays réclame à cor et à cri ne saurait empêcher de poser les bonnes questions métaphysiques ni de trouver certaines réponses meilleures que d’autres conformes à la raison. N’en déplaise aux sondages et à leur panel suspect.

 

   En tout cas, quiconque tiendra la seringue de la sédation finale, « acte médical assumé » dans ce monde-ci pour s’octroyer un acte qui jusqu'ici ne lui appartenait pas, acte dont on voudrait bien aujourd’hui qu’il ne soit pas réalisé par le corps médical, engagera quelque chose d’inaliénable du mourant comme de soi. Son salut ? H.B.

Partager cet article

Published by Hélène BODENEZ - dans POLITIQUE

Figaro-Vox_2.png
Hélène Bodenez
"Travail le dimanche : la loi Macron, une loi carnaval"

 

 

 Logo FC
"Ouvertures dominicales : ce que va changer la loi Macron"
"Travailler le dimanche : une trahison de la gauche"

 

 

Pontifex en images Jour du Seigneur
Teads_01.png

 

Partages de mon blog au 1er/02/2015

Partages de mon blog-copie-1

JeChoisis.png

 

 

 

 

 

 

Contact H.B.


Article 18 de la Déclaration des Droits de l'Homme

"Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites."

Rechercher

Audio

 

Radio-Notre-Dame.png
"La Voix est libre", émission du 8 novembre 2010 animée par Anne Gavini. "Comment redonner sa place au dimanche". Débat avec Monseigneur Lagleize, évêque de Valence. Hélène Bodenez, professeur à Saint-Louis de Gonzague-Franklin, Monseigneur Podvin, porte-parole de la Conférence des évêques de France. Par téléphone : Père Jacques Vignancour, curé de Saint Austremoine, à Issoires (Puy de Dome)

 


 

 

 

"Aujourd'hui l'Eglise", émission du 19 novembre 2008, animée par Elodie Chapelle. "Travail le dimanche : l'Eglise a son mot à dire" Débat  avec François Asselin et Hélène Bodenez.

 

 

 

Logo-AFSP

L'Association pour la Fondation de Service politique réunit des hommes et des femmes engagés dans la vie politique, économique et sociale. Elle est ouverte à tous ceux qui souhaitent participer à ses activités : colloques, conférences, universités, soirées-rencontres, campagnes de sensibilisation. De très nombreuses personnalités ont participé à ses travaux: chefs d'entreprise, cardinaux, universitaires, hommes politiques, journalistes.

14 juin 2011

The European Sunday Alliance is a network of national Sunday Alliances, trade unions, civil society organizations and religious communities committed to raise awareness of the unique value of synchronised free time for our European societies. Sunday and, more general, decent working hours, are the focus of our campaigns. In our Founding Statement, we draw attention to aspects of life/work-balance and social cohesion that depend on a vast majority of people to have their lawful free time at the same time.


Lancement de l'European Sunday Alliance, le 20 juin 2011 dont sont membres, entre autres, l'AFSP, la CFTC, le CAD.


 

CCF

Le centre culturel Franklin est inspiré par la tradition jésuite et permet de créer une synergie entre la formation intellectuelle, humaine et spirituelle dispensée aux élèves à Saint-Louis de Gonzague (Paris) et une certaine forme de formation continue destinée aux adultes de la communauté éducative. Ce que de manière traditionnelle, on appelait autrefois dans les collèges de la Compagnie : « école des parents », si non « école des adultes ». Le Centre culturel Franklin est ainsi un lieu de rencontres avec des personnalités uniques, un lieu de réflexion, un lieu d'échange et de débats.

Publications

 

51 Revue Rapport 03  Sexe-du-genre-Lp-55.jpg  Van-Thuan-revue-_-en-espagnol.png

 

- « Devoir des parents, bien de l'enfant », Francis Mouhot, Éduquer, est-ce encore possible ?, Les Idées, Revue Liberté politique, n° 60, (juin-juillet 2013), p. 157-158.

« Le Jésus de l’Histoire », À propos de Jean-Christian Petitfils, Jésus, Questions disputées, Revue Liberté politique, n°56, Privat (mars 2012), p. 195-201.

- « La bataille du dimanche continue », Revue Liberté politique, IIIe Rapport sur la doctrine sociale de l’Église dans le monde, n° 55  (décembre 2011), p. 115-119.

- « Lumière du pape », À propos de Lumière du monde, Questions disputées, Revue Liberté politique, n° 52, Privat (mars 2011), p. 155-161.

- « Le cas de l'année : la bataille du dimanche en France et en Europe  », Revue Liberté politique, IIe Rapport sur la doctrine sociale de l’Église dans le monde, n° 50 (septembre 2010), p. 75-84.

- « La Battaglia sulla domenica in Francia », Rapporti dal Mondo, Osservatorio internazionale cardinale Van Thuan sulla dottrina sociale della chiesa, Bollettino di Dottrina sociale della Chiesa , (Anno VI 2010, numero 3, luglio-settembr), p. 87.  

  - « Le dimanche, un droit historique », À propos de Daniel Perron, Histoire du repos dominical, Questions disputées, Revue Liberté politique, n°50, Privat (septembre 2010), p. 185-190.

 - « Une truculente défense du pape », À propos de Gaspard-Marie Janvier, Minutes pontificales sur le préservatif, Questions disputées, Revue Liberté politique, n. 49, Privat (juin 2010), p. 161-164.

- « Le dimanche, jour cardinal », Communication à la table ronde du 6 octobre 2009 "Vivement dimanche !" au Centre culturel de Franklin, Revue Liberté politique, n°. 47, Privat (décembre 2009), p. 23-31.

- « Voyage au cœur de la psychothérapie », À propos de Francis Mouhot, Le Moi et l’esprit, Questions disputées, Revue Liberté politique, n. 46, Privat (septembre 2009), p. 143-152.

- « Pourquoi le dimanche ? », Dossier "A Dieu, le dimanche ! Appel à la résistance des chrétiens", Revue Liberté politique, n°. 44, Privat (mars 2009), p. 107-116.

- « Benoît XVI le bâtisseur », À propos de George Weigel, Le Choix de la vérité, Questions disputées, Revue Liberté politique, n. 43, Privat (décembre 2008), p. 181-185.

- « Lâcher prise ou abandon spirituel », À propos de Robert Scholtus, Faut-il lâcher prise : splendeurs et misères de l’abandon spirituel, Questions disputées, Revue Liberté politique, n°. 42, Privat, (septembre 2008), p. 167-174.

- « Retrouver les chemins de l’être », Dossier Fides et Ratio 2008-1998, Revue Liberté politique, n°. 42, Privat (septembre 2008), p. 153-163.

- « Les métamorphoses de Jésus ou la tentation de l’expérience directe », À propos de Frédéric Lenoir, Le Christ philosophe, Questions disputées, Revue Liberté politique, n°. 41, Privat( juin 2008), p. 235-244.

- « Et le blog devint fléau », Éducation : questions qui fâchent, Revue Liberté politique, n°. 40, Privat (mars 2008), p. 147-157.

- « Conversion ou initiation : le presque de la foi », À propos de Jean-Claude Guillebaud, Comment je suis redevenu chrétien, Questions disputées, Revue Liberté politique, n°. 38, Privat (septembre 2007), p. 125-131.

- « Relire La Pensée captive », À propos de Cesław Miłosz, Questions disputées, Revue Liberté politique, n°. 32, Privat, (janvier-février 2006) p.129-141.

À lire absolument !

danielperron.png

Daniel Perron, Histoire du repos dominical (L'Harmattan, 2010).

 

gaspard-marie-janvier.png

Gaspard-Marie Janvier, Le Dernier dimanche (Mille-et-une-nuits, 2009, Prix Mottard 2009). 

 

Froger2

Jean-François Froger, Le Maître du Shabbat (Editions Grégoriennes, 2009)

 

Gourrier2.png

Patrick Gourrier, Le dimanche, c'est sacré ! (Letheillieux, 2009)

 

fauquier.png

Michel Fauquier, Lettre ouverte du dernier des Français au premier des Français, (Tempora, 2009)

 

Nuage-de-tags.jpg

 

 

Carte trvail dominical 
Dimanche

Fonctions sociales d'un jour à part

Noyau d'un ordre social historique

Vidéos créées pour ce blog.

Version de la vidéo en anglais

Version de la vidéo en espagnol 

Version de la vidéo en allemand

 

Dimanche

 

 

 

À Dieu, le dimanche !

H. Bodenez

 

A Dieu le dimanche !

Mis en danger par la proposition de loi Mallié, le dimanche est moribond en France. Ce livre voudrait lancer un appel à la résistance des chrétiens. L'argument religieux n'étant pas le plus développé dans un débat essentiellement politique et social, Hélène Bodenez voudrait que ne soit pas minimisé le regard de foi de la vision théologique et de la vision mystique. Admettons-le : le dimanche s'est vidé depuis longtemps de son sens originel. Pourtant, si le culte du dimanche suppose bien la foi intérieure des chrétiens, il n'en est pas moins un rituel extérieur et collectif. En en retrouvant la voie, les chrétiens pourraient participer à la mission de la France dans l'Église.   Acheter à La Procure

Logo-Adverbum-2-copie-1.pngLogo-EG.png  

 

Joseph Thouvenel a lu  À Dieu, le dimanche ! Ed. grégoriennes) Chronique Economie et société sur Radio Notre-Dame, 12 décembre 2010.

 

 

Faut-il faciliter le travail le dimanche ?

 

KTO

    

Pourquoi le dimanche est-il un jour chômé ?

 

 

 

L'écho des dimanches

Duo Zucchero - Fiori, paroles françaises de J.-J. Goldman, (Chocabeck, 2010).

"Dans mon village, j'ai vu le temps se poser..."